Archive for the ‘Adaptation’ Category

Retour de l’adaptation genevoise

Tuesday, April 23rd, 2013

Du fait que nous avons beaucoup travaillé ces derniers sur les bases techniques (la plateforme Memoways) ainsi que sur des adaptations dans d’autres villes (Paris, Bruxelles, Bagnols-Sur-Cèze etc), nous avons dû délaisser quelque peu l’adaptation genevoise du projet “Walking the Edit”.

Grâce aussi à l’énergie apportée par les stagiaires (actuellement Tiffany Denié, Alyzée Marescaux et Laura Lanzone) qui travaillent sur le projet depuis le mois de février, nous avons pu reprendre le projet entamé en 2010.

Nous avons ainsi pu avancer sur les chantiers suivants:

Séparation entre le projet artistique (aux contenus documentaires) et les versions “démo” (aux divers contenus, voir plus bas);
Ajout de nouvelles vidéos tournées entre 2012 et 2013, avec l’indexation (ajout de mots clef, geolocalisation etc) qui va avec;
Création d’une nouvelle version de l’application mobile: il est possible de demander un accès à cette application – en attendant qu’on la “pousse” sur l’appstore (une fois que nous l’avons suffisamment optimisée). Les films qui résultent de nos tests sont visibles sur cette page du site internet. Une version Android de notre application WE mobile est également presque terminée…

Le projet artistique contient plus de 3500 médias (plans vidéos entre 3 secondes et 3 minutes), réalisés par une dizaine de personnes différentes.

WE-Geneve_2013-04-17

 

En parallèle du projet artistique, nous avons mis en place les projets “démo” suivants:
Pour la télévision (RTS): marcher un film à partir des archives de la télévision elle même, localisés directement autour de la tour. On peut ainsi replonger dans l’histoire de cette tour en lui tournant autour…
Pour la Ville / l’Etat de Genève: pouvoir mettre en place une adaptation patrimoniale et sur les activités culturelles de la ville, à travers les archives liées au territoire
Pour l’office de tourisme: via le “remontage” sur le territoire de contenus générés par les touristes eux même via les réseaux sociaux (YouTube principalement), il est ainsi possible de découvrir Genève à travers les yeux des touristes
– A partir de films de fiction tournés à Genève: nous avons geolocalisé un bon millier de plans en provenance d’une dizaine de films de fiction des années 60 jusque dans les années 2000. Il s’agit encore d’un prototype expérimental pour tester si la fiction en “soluble” dans le dispositif  Walking the Edit.

Share

Adaptations en cours

Saturday, April 13th, 2013

Plusieurs adaptations et projets spécifiques basés sur le dispositif “Walking the Edit” via la plateforme Memoways sont en cours de production: dans les semaines et mois qui viennent, nous allons présenter ces projets sur lesquels nous travaillons depuis quelques mois.

Bagnols-Sur-Cèze. Il y a une année démarrait la mise en route de l’adaptation “Mémoire Vive” dans cette ville du sud de la France (vallée su Rhône, tout près de Avignon). Entre août et septembre 2012, une équipe d’artistes et de vidéastes a arpenté le territoire bagnolais et a produit une base de données audiovisuelle que nous avons indexé durant l’hivers 2012-13. Environ 1700 vidéos ont ainsi été tournées et une partie va se retrouver dans l’application qui va sortir sur l’appstore d’ici mi mai. Une version Android est prévue également, une première ! Plus d’informations précises via un post spécifique qui va suivre au mois de mai.

memoirevive_MW_2013-04-12

Une vue provisoire sur la géolocalisation de la base de données.

Genève. Comme il s’agit du territoire “natif” du projet (Walking the Edit / Memoways / C-Side sont domiciliés à Genève), nous travaillons sur plusieurs adaptations et versions démo du projet:
– L’adaptation artistique que nous avons démarré en 2010, grâce à quelques subventions et aides publiques. Nous continuons à produire du contenu et à indexer les contenus existants. Il est prévu de sortir une version de l’application [email protected] qui sortira sur l’appstore tout prochainement ce printemps.
– Une démo pour la télévision, pour l’office de tourisme; une version pour tester le fonctionnement du dispositif avec des images d’archives (des années 30 jusqu’à aujourd’hui) et une version pour tester comment la fiction (extraits de films de fictions tournés à Genève) pourrait être “soluble” avec une utilisation générative (et non pas via une narration linéaire ou en arborescence). Ces quelques projets ne seront pas publics dans un premier temps, mais toute personne intéressée pourra recevoir une version de l’application smartphone dédiée ainsi qu’un accès aux films (cachés et accessibles via un mot de passe).

Lausanne. Il s’agit d’une adaptation réalisée cet hivers dans le cadre d’un mandat pour la ville de Lausanne (voir les détails dans ce billet). Malheureusement, pour des raisons “politiques” (sur lesquelles je pense revenir prochainement) il n’est pas possible de présenter les fruits de notre travail: environ 500 vidéos (plans courts sans montage) ont été tournés lors de deux jours de tournage collectif, réalisés lors d’un “transect” à travers une portion délimitée du territoire lausannois (cf images ci dessous). Nous avons également été chercher quelques films d’archives et témoignages du web que nous avons également ajouté à la base de données, afin d’avoir d’autres points de vues sur le territoire.

PDCOM_MW-carte-avril2013

Une sélection (30%) des vidéos et photos produites durant les deux transects, sur une carte navigable et clicable.

PDCOM_MW-avril2013

Une capture d’écran de l’interface de notre application Memoways (le “back-end”) avec l’organisation des médias pour pouvoir utiliser ces médias en mobilité (walking the edit) ou via une carte (smartmap).

 Paris. L’adaptation à la Cité Universitaire de Paris (Paris Sud plus généralement) via le projet “Heritage Experience” existe déjà depuis quelques années (depuis 2010 pour être précis), mais nous avons optimisé les fondations du projet pour lui permettre une utilisation publique et “décentralisée” (indépendante de nous – la structure “Dédale” qui s’occupe de ce projet a ainsi maintenant toute la main sur le projet). L’application mobile HE – Paris Sud va sortir tout prochainement sur l’appstore et ainsi permettre cet usage public.

Share

Présentation à Dizain

Sunday, October 21st, 2012

Dix designers interactifs (au sens large, apparemment) présentent pendant 10 minutes leur(s) projet(s) à *di*/zaïn, au Divan du Monde à Paris. Walking the Edit sera de la partie de cette deuxième édition, qui fait déjà salle comble (500 places réservées !).

Ma présentation pourrait s’intituler “Du temps à l’espace”, mais il n’y a pas de droit de placer des mots sur les images… Voici deux images pour illustrer:

Dans les grandes lignes, de partir du fait que les images en mouvement sont tributaires du temps (le cinéma comme un art temporel: on monte un film dans une timeline) mais qu’il est possible aujourd’hui de placer des images dans un lieu (via une carte, une spaceline).
Ou comment l’espace (urbain, de vie) qui a été découplé de l’expérience cinéma (on fait le noir autour d’une image, on se protège de la vie de la rue) revient par les usages: on rencontre de plus en plus d’images en étant soi même en mobilité, la question c’est surtout d’orchestrer cette rencontre pour qu’elle fasse sens et nous relie plus fortement à notre premier monde…

Au programme de *di*/zaïn #2

Les détails des intervenants sont sur Storify.

Les présentations seront streamées en live dès 19h30 sur Dailymotion.

UPDATE du 28.10.2012

Les présentations sont visibles ici:
Soirée *di*/zaïn #2 : Perspective(s) – 23… par soireesdizain

Share

Walking in Montreal

Saturday, October 20th, 2012

Les quelques jours passés à Montréal au festival du nouveau cinéma (FNC) ont permis de mettre sur pied une petite adaptation de WE dans le vieux Montréal: avec une trentaine de vidéos en provenance du web et un peu moins de 200 clips tournés en deux jours de ballades à l’aide d’un iPhone (cf images ci dessus), une première présence du projet à des fins de test est visible ici.
Ce quartier n’est pas très “loquace”, relativement peu de monde dans les rues balayés par le vent, des parkings entre les immeubles et beaucoup de travailleurs de la ville affairés à rendre le tout propre ou plus fonctionnel. Ce n’est donc qu’une première approche restant en surface (même s’il y a eu quelques sympathiques rencontres) – pour donner envie à d’autres de creuser plus loin, plus longuement…

Le projet a en outre été présenté au FNC PRO – voir une vidéo de présentation du projet par Ulrich Fischer, réalisée via skype – et était en compétition dans le cadre du FNC LAB dans la section des projets interactifs.

Share

Démarrage de l’adaptation bruxelloise

Sunday, September 23rd, 2012

Après un sprint final éprouvant (on a eu une version beta de l’application iPhone 3 heures avant le vernissage, et le site web a été terminé 1 heure avant…), voici enfin les premiers films bruxellois en ligne sur la page dédiée au projet.
Il faut savoir que sous le capot, tout est nouveau (nouvelle base de données, nouvelle architecture d’ensemble, API’s etc), lié aux récents développement de notre dispositif applicatif Memoways. Il y a encore plein de choses existant dans la version antérieure du site web qui manquent (comme les couleurs pour les thématiques, affichage des statistiques et métadonnées du trajet), mais ça va suivre les semaines qui viennent. Nous allons pour cela refaire intégralement le site web sur un nouveau CMS (wordpress sans doute) qui va nous permettre de pérenniser les développement pour d’autres sites à venir.

L’application iPhone sera j’espère finalisée dans une version 1 que l’on pourra envoyer pour validation sur l’appstore d’ici 2 semaines – ce n’est qu’à ce moment là que le projet sera véritablement utilisable par le public. Pour le moment il faut encore passer par une installation via le système de testflight.app

Voici la plaquette d’information sur cette exposition à laquelle participe le projet “Walking the Edit”.

 

La vidéo de présentation du projet:

 

 

Share

Workshop “Make-Together”

Tuesday, September 18th, 2012

Dans le cadre de l’adaptation bâloise de Walking the Edit, j’ai été amené à faire un workshop pour les étudiants de la Fachhochschule Nordwest-Schweiz | Hochschule für Gestaltung und Kunst. Avec presque 25 étudiants (!) nous avons travaillé une journée sur le territoire délimité du “Dreispitz”: équipés seulement de leurs propres appareils (smartphones de tout genre, appareils photos – pas de caméra vidéo !), ils ont créé presque 200 fichiers vidéos que nous allons dans le courant de la semaine prochaine ajouter à l’adaptation bâloise.

Les rendus immédiats de ce workshop sont:
– une carte interactive avec une sélection d’une quarantaine de vidéos
– une simulation permettant de se faire une idée d’un film marché

Voici la vidéo de simulation, malheureusement sans carte dynamique et interactive (on ne peut pas suivre le déplacement en temps réel):

Walking-the-Edit simulation @ Dreispitz Basel from Ulrich Fischer on Vimeo.

Le cadre de cette série de workshop était défini comme suit:

Wie und warum entsteht ein Ort? Oder ist Ort per se vorhanden? Und hat Ort eine Anziehung, eine Prägung? Es scheint so, denn es gibt Heimweh.
Ein exemplarisches Beispiel ist der zukünftige Campus Dreispitz, der auf seine Örtlichkeit, seine Gebunden- heit, seine mögliche Anziehung und seine Verheissungen untersucht werden kann. Wir befinden uns auf dem Reissbrett, wir können unsere Vorstellungen auf weissem Papier formulieren. Was macht den Ort der Hochschule neben und/oder zeitgleich zum Studium aus? Was macht ihn lebenswert, wertvoll, länger als eine Vorlesung oder ein Seminar dort zu bleiben? Vielleicht liegen Sehnsüchte des Weltruhmes oder des Alpsegens anderthalb Meter unter dem Asphalt des Freilagerplatzes? Wir dürfen gestaltend fantasieren und inszenieren: konzeptuell, performativ, installativ, prozesshaft modelliert, architektonisch, utopisch.
Und: Trifft das Ende des Regenbogens auf dem Campusboden auf? Und was befindet sich dort?

En attendant la vidéo de simulation avec suivi du trajet dynamique, voici un walk enregistré avec Kinomap (la qualité vidéo est super mauvaise, malheureusement):

Share

Vernissage Update_4 Biennal

Monday, September 3rd, 2012

L’adaptation bruxelloise de Walking the Edit sera inaugurée le 21 Septembre à l’iMAL.

Une exposition sur la symbiose entre arts et technologies avec 20 oeuvres de 13 pays


Un concours international d’art de la Fondation Liedts-Meesen
Zebrastraat (Gand), iMAL et La Cambre (Bruxelles)

Installations participatives et interactives, sculptures sonores et cinétiques, arts urbains, net art, robots et bots, bio art, art génératif… La 4ème Biennale Update propose 20 oeuvres aux formes aussi diverses et passionantes que les thèmes abordés par les artistes. Citons en quelques uns: nouvelles expériences esthétiques et sensorielles de perception et interaction des phénomènes physiques avec le son, la lumière et les images; visualisation et matérialisation des flux de données de grands organismes complexes tels les villes et les réseaux; questions sur notre identité et notre futur dans un monde digital global peuplé de machines intelligentes et de robots; exploration des strates historiques et culturelles nées de la succession de technologies médiatiques en perpétuelle obsolescence; nouvelles expériences d’interactions sociales en réseau et de créations collaboratives; invention de formes participatives ou nées d’Internet pour des médias traditionnels tels que photographie, cinéma et bande dessinée; exploration des transformations de notre monde complexe et hybride et de ses structures de pouvoir et contrôle; scénarios de coopération des objets de notre quotidien tels que les plantes avec les robots; réflexions sur les relations entre entités artificielles et biologiques, entre espaces imaginaires, interstellaire et cybernétique,…

La 4ème Biennale propose une exposition radicalement différente des éditions précédentes. Pour la première fois, elle aura lieu dans 2 villes (Gand et Bruxelles) et 3 lieux (Zebrastraat, iMAL et La Cambre). Elle se concentre entièrement sur les 20 nominés du New Technological Art Award 2012 pour mieux mettre en évidence la dynamique actuelle de la création artistique dans notre monde technologique. Les 20 oeuvres proposées viennent de 13 pays différents issus de 3 continents. Elles ont été sélectionnées par un jury international parmi 337 candidats de 49 pays. Un symposium aura lieu du 15 au 17 Novembre au Zebrastraat et clôturera la Biennale en invitant des artistes et théoriciens internationaux.

Concours New Technological Art Award: votez pour le Prix du Public!

Le gagnant du Prix du Jury (5.000 EUR) sera annoncé lors du symposium terminant la Biennale.

Nous sommes encore en train de dérusher et allons pouvoir commencer l’indexation dès que l’application Memoways sera utilisable – en parallèle une nouvelle version de l’application iPhone est en train d’être programmée…

Share

Vernissage bâlois

Tuesday, August 28th, 2012

En parallèle aux adaptations en cours de Bruxelles et de Bagnols-Sur-Cèze,  jeudi 30 août le projet Walking the Edit sera de la partie lors du vernissage de l’exposition “Sensing Place“.

Il n’y a pas encore de contenus ni d’adaptation localisée, mais cela va suivre à travers deux workshops organisés en septembre et octobre.
Dans un premier temps, le projet va être présenté de manière “générique” (via le site web et un petit film de présentation spécifique au lieu), mais le but est de pouvoir initier une dynamique  locale de création de contenus, qui vont nourrir une adaptation qui devrait se développer tout au long de la durée de l’exposition (qui dure jusqu’au 11 novembre).

Plus de nouvelles prochainement sur cette nouvelle adaptation !

Share

Histoires de Bruxelles

Wednesday, August 22nd, 2012

La première phase de tournages à Bruxelles s’est terminée: nous allons avoir sans doute dans les 1000 fichiers que nous pourrons “planter” sur le territoire délimité. Pour les détails concernant cette adaptation, voir ce billet là (avec détails sur les artistes, la délimitation du territoire, le cadrage artistique).

Quelques exemples de plans tournés:


Par Stéfan Piat


Par Ulrich Fischer


Par Anton Henne


Par Boris Lehman

Quelques réflexions quant à cette phase de création de contenu.
– Entre les envies préalables (les concepts artistiques des uns et des autres) et la réalité du terrain qui influence grandement le concret du moment de tournage, il y a souvent des mondes. Autant la réalité apporte des surprises fortes et intéressantes, autant le geste initial qui se veut clair et cadré se dilue quelque peu… Ce qui nous manquait, outre le temps pour trouver le bon équilibre, était la possibilité de pouvoir tester les images tournées à travers le dispositif. Là, tout le monde a travaillé quelque peu en “aveugle”, dans le sens qu’il nous est encore impossible de faire toute la chaîne jusqu’au moment de pouvoir “marcher son film” et donc de tester l’intérêt et le bon fonctionnement des vidéos créées. L’outil d’indexation Memoways est encore en gestation, il sera là d’ici une dizaine de jours si tout va bien – donc chaque participant a dû extrapoler et imaginer comment les vidéos tournées pourraient fonctionner via un usage spatial…
– Nous sommes allés à la rencontre du territoire sans prendre des RV’s, en improvisant: il y a eu énormément de refus (liés à la réalité sociale du quartier), de difficultés de trouver une relation juste et équilibrée avec les habitants et passants. Mais les quelques rencontres qui ont pu être “captées” se sont avérées très belles et intéressantes; pour aller plus loin il faudrait là aussi avoir plus de temps pour continuer à discuter avec ces personnes là, pour par ricochet tomber sur d’autres personnes, et ainsi de suite…
– C’est l’été: il n’y a pas grand monde dans les rues, pas énormément d’animation – et comme il faisait très chaud, là aussi les personnes sont restées au frais à la maison souvent.
– Comme il y a aussi beaucoup de chantiers (qui semblent interminables) et de trafic qui roule sur des routes pavées, le son que l’on peut avoir dans la grande majorité des cas est plutôt agressif et pas très intéressant. L’idéal aurait été de se “réfugier” dans des intérieurs (appartements, commerces), mais comme dit plus haut la grande majorité de nos demandes ont été refusées…

Nous nous retrouvons donc maintenant avec pas mal de matériel assez différent et hétérogène (c’est ce que nous voulions), que nous sommes en train de traiter (dérusher, optimiser, exporter, indexer). Nous avons l’aide de deux stagiaires pour ce faire: Pierre Brandini et Caroline Gudinchet (un remerciement en passant !).

Share

Repérages bruxellois

Thursday, July 26th, 2012

Nous avons démarré l’adaptation bruxelloise début de cette semaine (du 23 au 25 juillet): avec 6 artistes habitant et travaillant à Bruxelles, nous allons créer une présentation localisée du projet Walking the Edit qui sera présentée dans le cadre de l’exposition des nominés du New Technological Art Award à l’iMAL le 21 septembre. L’exposition va durer 3 mois, ce qui va nous permettre de faire évoluer le projet (contenus frais, améliorations via nouvelles métadonnées et du dispositif technique).

Les artistes participant à cette adaptation sont:
Alexandra Dementieva
Anton Henne
Kristina Ianatchkova
Boris Lehman
Stéfan Piat
Dominique Vandervorst

Voici des images prises lors de ballades de repérages à travers les rues avoisinantes de l’iMAL (cliquez sur l’image pour ouvrir une carte interactive)

Le cadrage artistique est différent des autres adaptations réalisées jusqu’à présent: nous allons nous focaliser d’emblée sur une esthétique poétique et une cohérence artistique à travers des points de vues qui sortent des chemins battus (du documentaire classique, la télévision ou la fiction mainstream).

Une période de tournage est organisée entre le 16 et le 21 août, où nous allons travailler de manière coordonnée pour créer une quantité suffisante de contenus de qualité (peut-être 1000 fragments vidéo ?). Ces contenus seront ensuite directement semés sur le territoire avec notre application Memoways qui sera tout juste sortie du four…

Pour la délimitation du territoire, voici une première base de travail (la zone bleue étant le territoire principal):

Afficher [email protected] sur une carte plus grande

Share