Après l’attente, les très bonnes nouvelles

Walking the Edit @ Renens, 2008

Pour dire l’essentiel au début: nous avons eu deux nouveaux soutiens financiers (dont un bien important, stratégiquement et financièrement) qui sont arrivés tout dernièrement. Cela apporte encore plus d’eau au moulin, après le soutien dynamisant de l’OFC cet été.

Le dispositif “Walking the Edit” fonctionne depuis l’été 2009; même si depuis nous avons énormément travaillé pour améliorer les fonctionnalités “sous le capot” (nous en sommes à la troisième refonte de la base de données), le projet n’a pas évolué de manière visible (faute de moyens financiers) pour nos partenaires ou les utilisateurs.
Nous avons maintenant un dispositif logiciel qui est “scalable” (utilisable de manière indépendante et adaptable pour n’importe quel producteur de contenus, avec des échelles d’usages variables), des modules logiciels fonctionnant de manière mécanique – mais maintenant il faut pouvoir adapter et améliorer la gestion des projets et les usages publics. C’est-à-dire l’application WE pour iPhone (l’expérience utilisateur), le site web qui présente les films, ainsi que l’application d’édition Memoways (pour uploader, indexer et gérer les documents qui vont être intégrés à des projets spécifiques).

Depuis cet été, 3 soutiens importants nous ont été accordés pour améliorer / développer / amener dans un état utilisable par le public les chantiers suivants:
l’OFC a apporté cet été un soutien financier pour réaliser l’application Memoways;
La Ville de Genève, par un biais qui ne peut pas encore être dévoilé, soutient avec une aide financière la réalisation de l’application mobile WE pour smartphone. Cette aide fait suite à plusieurs autres soutiens financiers entre 2010 et 2011 – un merci tout spécial donc à la Ville de Genève qui nous fait confiance depuis quelques années;
la CTI a soutenu le projet “MoveYourStory : Automatic and Interactive Mobile Story Creation” déposé par le biais de notre société Memoways, en proche partenariat avec le “Institute of Services Science” (ISS) de l’Université de Genève (Michel  Deriaz et Dimitri Konstantas). Le but de ce projet est d’intégrer un module de modélisation comportementale à notre dispositif logiciel. Ce module va prioritairement être utilisé en amont de notre moteur de montage, afin d’améliorer de manière significative la qualité et reactivité du film généré à partir d’une ballade enregistrée.

Les montants accordés sont conséquents (autant pour l’échelle de l’institution de soutien que pour nous): nous en sommes encore d’autant plus heureux de compter sur ces soutiens, qui témoignent aussi d’une réelle confiance dans le projet que nous menons. Nous voulons ici remercier chaleureusement ces institutions (et par ricochet les personnes de contact) de leur soutien – et leur confiance.

Share

Comments are closed.