Point de la situation fin 2008

Cela devient une habitude, voici le point de la situation des divers chantiers en cours.

– Groupe “concept”:  composé de Jean-François Blanc, Pascal Amphoux, Nicolas Wagnières, Daniel Sciboz, Jeanne Macheret et Ulrich Fischer, ce groupe s’est réuni 4 fois depuis septembre afin de poser les bases conceptuelles pour tous les développements techniques, de définir le cadre de la recherche ainsi que de déterminer plus précisément les résultats escomptés. Pour l’heure il n’y a pas encore des résultats concrets à publier, mais après la dernière réunion de l’année (les 18 et 19 décembre) nous espérons pouvoir poser des bases solides concernant la manière d’indexer les données (liste de thèmes, sujets, tags etc), de définir une manière d’analyser les tracés (repérer des formes de parcours afin de définir la / les formes de montage) pour au final pouvoir aboutir à un équilibre “savant” entre l’analyse purement statistique et formelle et des règles de montage.

– Tournages: il n’y a pas eu beaucoup de tournages ces derniers temps, mais on a mieux défini le cadre de travail. Les grandes lignes sont: définition des lieux prioritaires (cf cette page), préciser les approches individuelles (à compléter sur cette page), nommer les types de plans manquants à l’heure actuelle (nous avons effectivement beaucoup d’images dites “contemplatives” -> nous devons plus nous impliquer et interagir avec ce qui se passe devant l’objectif); etc.

– Montage / indexation: Jeanne Macheret a fait le tour des médias existants (pas encore les photographies), elle a dérushé et digitalisé toutes les nouvelles images tournées (également celles produites par les étudiants Master Cinéma); actuellement elle s’occupe de produire des fichiers audio (spécifiquement pour l’Iphone) et de faire de l’ordre dans la liste des tags. Les chantiers ouverts: trouver un workflow pour l’intégration des images photographiques (avec coordonnées GPS intégrées), de garder un maximum les métadonnées sur toute la chaîne (tester avec d’autres logiciels que Final Cut afin de définir une méthode de travail idéale). Mais le gros du travail pourra démarrer avec le cms nouveau…

– CMS: Lionel Tardy est en train de travailler sur une version améliorée du CMS à partir de la nouvelle structure de base de données confectionnée par l’équipe de la HEIG. Normalement cette nouvelle version sera disponible pour tests fin janvier.

– Moteur d’analyse et de montage: L’équipe de la HEIG va attaquer ce gros morceaux dès début janvier afin de pouvoir tester une première version d’un moteur de montage pour la fin février.

– Iphone: Nicolas Goy a préparé presque toute l’ossature logicielle pour pouvoir tester en conditions réelles: analyse du trajet et mixage audio; présentation des données via des claques de métadonnées (nos “muages”). La grosse question actuellement consiste à déterminer si nous faisons passer un maximum de choses sur un serveur distant ou gardons les processus en local sur l’Iphone – en somme que l’Iphone envoie les données GPS via un canal data à un serveur qui fait tout le processing puis renvoie un flux audio déjà mixé au téléphone. Nous allons donc être dépendants de la solidité des réseaux de téléphonie, mais cela permet une plus grande souplesse (tout est centralisé sur un serveur) et puissance de calcul (sur ce point l’Iphone n’est pas très musclé…).

– Graphisme: Vincent Jacquier va retravailler les propositions graphiques faites pour l’Iphone et préparer une ossature graphique pour le site web public; une réunion au sujet de la charte graphique est prévue le 18.12 en milieu d’après midi.

– En vrac, les chantiers à venir: organisation de la présentation publique à Renens en juin 2009 (coordination avec la Mairie ainsi qu’avec Stéphane Blok et Daniel Demont qui vont également présenter un projet artistique lors du “festimix”); le site web public (donc autant les fonctionnalités de présentation de films marchés ainsi que la refonte des deux site actuels – le blog et le site ouvert); tournages encore et encore; tests à partir du moteur de montage; mises à jour de l’état de la recherche (ce point n’est pas à sous-estimer, ce d’autant plus qu’il y a le français et l’anglais en paralèlle); et puis également de préparer la phase 3 (valorisation, présentations publiques dans d’autres villes etc)…

Une belle et intense année 2009 qui s’annonce !

UF

Share

Comments are closed.