Les prochaines présentations et conférences

May 6th, 2013

Cet hivers a été consacré à la consolidation de nos bases techniques et à la mise en orbite de plusieurs adaptations (cf billet sur les adaptations). Maintenant que nous pouvons laisser “pousser” ces adaptations (c’est le printemps), il est aussi prévu de faire quelques interventions dans des conférences, séminaires et workshops à travers le monde.

Montréal. Un séminaire et workshop organisé mi mai conjointement par les universités de Montréal, Paris et Shanghai vont rassembler un certain nombre de personnes autour des questions liées à la fiction exploratoire via des mécaniques de jeu (ARG etc). Il est prévu de constituer des contenus via un workshop, indexer ces contenus pour ensuite tester de manière pratique les hypothèses posées dans le cadre de ce séminaire.

affiche-homme qui vole-Final-web

Bienne. Une conférence organisée dans le cadre de la Schule für Gestaltung Biel und Bern se fera le 30 mai. Le programme de ce cycle de conférences.

Paris. Un séminaire organisé par le Campus Fonderie de l’Image va réunir autour d’une table ronde quelques intervenants, pour échanger sur des sujets variés, alliant graphisme, typographie, mais aussi sciences humaines et nouvelles technologies. Samedi 1er juin, l’après midi – les détails suivent.

Zürich. Un workshop pour les étudiants de la filière CAST à la ZHdK est prévu début juin. Sur le modèle mis en place en septembre lors d’un workshop à Bâle, nous allons réaliser des contenus avec les étudiants, que nous allons indexer dans la foulée afin d’avoir directement à la “sortie” du workshop une application mobile que les étudiants pourront tester immédiatement.

Share

Mise à jour de l’application iPhone

April 23rd, 2013

Depuis la sortie de la première application WE sur l’appstore ([email protected]) nous avons continué de développer notre application smartphone sur les points suivants:

– Choix du scénario d’usage. Le scénario d’usage est en quelque sorte le “genre” du film que l’on peut choisir dans une liste entre 2 et 4 possibilités. Par exemple pour l’adaptation parisienne, nous avons “La Cité à travers les âges” (le passé de la CIUP), “La Cité aujourd’hui” (le présent) et “Tour du monde en 80 pas” (des vidéos en lien avec les nationalités présentes sur le territoire). Soit l’utilisateur sait ce qu’il veut (le passé par exemple) soit il peut sélectionner “Surprend-moi” pour laisser le moteur de montage choisir un scénario pour lui. L’idée est de mieux “cadrer” l’expérience utilisateur via une limitation plus logique des contenus, sachant que c’est toujours notre “continuité thématique” qui va garantir une construction causale plus continue.

Choix-ScenarioUsage

– Une vue plus complète sur les infos d’un média. En plus des infos déjà présentes (titre du média, durée et thématiques) nous avons ajouté les infos suivantes: nom de l’auteur, date de création du média, tags.

metas

– Une amélioration du moteur de montage. Il s’agit de la “pièce maîtresse” incontournable de l’application, qui permet de réaliser le montage du film en temps réel via une utilisation “intelligente” des métadonnées. Nous avons amélioré la relation vitesse de la marche / rythme du film et la proximité au média le plus proche; au final, l’expérience du montage en temps réel devrait être améliorée dans la plupart des cas. Afin de pouvoir pousser encore plus loin cet algorithme, nous sommes en train de programmer un simulateur pour tester les variables via un trajet déjà enregistré, afin de voir comment le moteur de montage sélectionne les médias dans la base de données. Il sera ainsi possible de voir ce que le moteur retient et ce qu’il “loupe”, et de faire changer les variables afin d’arriver à produire le résultat le plus proche de ce que nous cherchons.
Voici une visualisation du processus de montage:

– Visionnement du film directement depuis l’application. Ceci est une grande avancée, même si la lecture n’est pas encore totalement fluide (il y a un bug dans le kit video de Apple). Donc en sélectionnant un parcours que l’on a enregistré, il est possible de visionner le film directement depuis l’application (mais il faut être connecté en WIFI pour lire les vidéos). Une fois que l’on a vu la vidéo il est possible de la nommer et de la publier; il est bien entendu également possible de visionner les vidéos déjà publiées (qui sont sur le site internet).
Voici deux captures d’écran pour cet ajout:

– Nouveau “pipeline” pour la génération d’application spécifiques. Comme nous faisons une application par projet / adaptation, il nous faut une logistique bien architecturée pour pouvoir facilement lier les contenus (fichiers audio et métadonnées) à des informations et visuels spécifiques au projet. Nous avons maintenant un système quasiment automatisé pour “builder” (compiler) ces applications localisées et les installer simplement via un lien internet sur n’importe quel smartphone iOS (sans devoir passer par l’appstore). Il est prévu de pouvoir automatiser complètement ce processus directement à la sortie de l’application Memoways: il suffira de sélectionner les assets (médias) qui doivent être inclus dans le “package” de l’application mobile et de sélectionner “Build”, et une réaction en chaîne démarre pour finalement aboutir à un lien généré qui pointe sur l’application à installer. Cette automatisation totale est prévue pour cet été.
Voici une capture d’écran de la page de téléchargement d’une application localisée (on reçoit un lien par un mail, on clique dessus et on installe simplement via cette page web l’application sur son propre téléphone).

download_BRU

Pour finir, il est important de mentionner qu’une nouvelle version de l’application WE pour iPhone est en chantier – elle sera là dans le courant de cet été et apportera une toute nouvelle expérience utilisateur et des fonctionnalités supplémentaires. Plus d’informations sur cette application vont suivre d’ici le début de l’été.

Share

Retour de l’adaptation genevoise

April 23rd, 2013

Du fait que nous avons beaucoup travaillé ces derniers sur les bases techniques (la plateforme Memoways) ainsi que sur des adaptations dans d’autres villes (Paris, Bruxelles, Bagnols-Sur-Cèze etc), nous avons dû délaisser quelque peu l’adaptation genevoise du projet “Walking the Edit”.

Grâce aussi à l’énergie apportée par les stagiaires (actuellement Tiffany Denié, Alyzée Marescaux et Laura Lanzone) qui travaillent sur le projet depuis le mois de février, nous avons pu reprendre le projet entamé en 2010.

Nous avons ainsi pu avancer sur les chantiers suivants:

Séparation entre le projet artistique (aux contenus documentaires) et les versions “démo” (aux divers contenus, voir plus bas);
Ajout de nouvelles vidéos tournées entre 2012 et 2013, avec l’indexation (ajout de mots clef, geolocalisation etc) qui va avec;
Création d’une nouvelle version de l’application mobile: il est possible de demander un accès à cette application – en attendant qu’on la “pousse” sur l’appstore (une fois que nous l’avons suffisamment optimisée). Les films qui résultent de nos tests sont visibles sur cette page du site internet. Une version Android de notre application WE mobile est également presque terminée…

Le projet artistique contient plus de 3500 médias (plans vidéos entre 3 secondes et 3 minutes), réalisés par une dizaine de personnes différentes.

WE-Geneve_2013-04-17

 

En parallèle du projet artistique, nous avons mis en place les projets “démo” suivants:
Pour la télévision (RTS): marcher un film à partir des archives de la télévision elle même, localisés directement autour de la tour. On peut ainsi replonger dans l’histoire de cette tour en lui tournant autour…
Pour la Ville / l’Etat de Genève: pouvoir mettre en place une adaptation patrimoniale et sur les activités culturelles de la ville, à travers les archives liées au territoire
Pour l’office de tourisme: via le “remontage” sur le territoire de contenus générés par les touristes eux même via les réseaux sociaux (YouTube principalement), il est ainsi possible de découvrir Genève à travers les yeux des touristes
– A partir de films de fiction tournés à Genève: nous avons geolocalisé un bon millier de plans en provenance d’une dizaine de films de fiction des années 60 jusque dans les années 2000. Il s’agit encore d’un prototype expérimental pour tester si la fiction en “soluble” dans le dispositif  Walking the Edit.

Share

Background informations about the WE project

April 18th, 2013

In this post you will find some complementary information to the english part of the Walking the Edit website.
Walking through some questions, concepts, answers…

Looking back on our way (lessons learned).

Even in a software centric approach, human decision and choices are very important (in the design of the algorithm, for example): the resulting interactions have to create an immersive experience for the user, leading to a complementary approach to storytelling. The resulting “algorithmic movies” should not be taken as replacements to existing “hand made movies”, but as a new narrative continent, where stories unfold through the connections between content, users and places.

The difficulty and the challenges of this project are in finding a right and interesting balance between authorship and (inter)active users, between designing a story and designing a storyworld, between a framed narration and an open experience.

Video-making is not the same anymore. Working in direction of a mainly computational approach (database, metadata & algorithms) is different than creating footage that will be edited by a human, in a traditional way of mastering narration. The way content is created has to be adapted (think heterogenous combinatoric of view points and the value of footage in regard of long term usages); the way content is edited is undergoing a paradigmatic shift (the spatial coverage of videos via a “spaceline” vs. the temporal embedding via a “timeline”); the way content is finally presented and received is also evolving (from a central “here & now” to a networked “everywhere & everytime”, that is furthermore giving a more active place to the viewer, becoming a user)…

In short: all necessary “intelligence” (knowledge) has to be linked to the content (digital documents).

The author is not at the same place anymore. He / she has to take a step back, and see things from “above”. The “story” (what happens) is taking place not through a predefined, editorialized content stream, but through a framed scenography made of interaction possibilities (the UI) and narrative links dynamically made out of the content elements (the database). The responsibility and “value” of the author is therefore not in the “final cut” (closed object), but in his capacity to produce a dynamic community around content and usages.

In the end: the author of the platform is not alone anymore: there are the authors of the content (the video footage) and there are the “authors” of the output (the movie).

Problem setting & “solutions”.

Problems: 

How to create new stories and connect them with our context (place, time and scale) ?

How to get people involved (in a project, in a community, in a place) ?

How to use technology in a way that is focusing on human needs and desires ?

Solutions: 

Focus on the experience. The story is like the destination, and the experience is like the travel. If people are able to travel on their own, they will get engaged, implicated and connected to the final destination: their story.

Use the machine (hard & software) natively. Trying not to reproduce without translation existing mindsets and creative reflexes: the camera as a computer with an eye, the editing software as an algorithmic toolbox and the final screen of the user as a creative device for interactions…

Build your own platform. As at the begin of cinema where creators where building their own cameras (wood, metal & glass), we are now able to build our own “engines” (mainly through software) to create, combine and share content: in iterative and cyclic flows…

Bridge & translate the new technologies to the human scale. Not pixels, nanoseconds and Human Computer Interactions (HCI) through technical devices, but meters, the duration of a individual breath and the whole human body…

In short: use the computers as connected calculators (the content is living and evolving) and not as an amplification machine (the content is closed and simply copied).

Share

Adaptations en cours

April 13th, 2013

Plusieurs adaptations et projets spécifiques basés sur le dispositif “Walking the Edit” via la plateforme Memoways sont en cours de production: dans les semaines et mois qui viennent, nous allons présenter ces projets sur lesquels nous travaillons depuis quelques mois.

Bagnols-Sur-Cèze. Il y a une année démarrait la mise en route de l’adaptation “Mémoire Vive” dans cette ville du sud de la France (vallée su Rhône, tout près de Avignon). Entre août et septembre 2012, une équipe d’artistes et de vidéastes a arpenté le territoire bagnolais et a produit une base de données audiovisuelle que nous avons indexé durant l’hivers 2012-13. Environ 1700 vidéos ont ainsi été tournées et une partie va se retrouver dans l’application qui va sortir sur l’appstore d’ici mi mai. Une version Android est prévue également, une première ! Plus d’informations précises via un post spécifique qui va suivre au mois de mai.

memoirevive_MW_2013-04-12

Une vue provisoire sur la géolocalisation de la base de données.

Genève. Comme il s’agit du territoire “natif” du projet (Walking the Edit / Memoways / C-Side sont domiciliés à Genève), nous travaillons sur plusieurs adaptations et versions démo du projet:
– L’adaptation artistique que nous avons démarré en 2010, grâce à quelques subventions et aides publiques. Nous continuons à produire du contenu et à indexer les contenus existants. Il est prévu de sortir une version de l’application [email protected]ève qui sortira sur l’appstore tout prochainement ce printemps.
– Une démo pour la télévision, pour l’office de tourisme; une version pour tester le fonctionnement du dispositif avec des images d’archives (des années 30 jusqu’à aujourd’hui) et une version pour tester comment la fiction (extraits de films de fictions tournés à Genève) pourrait être “soluble” avec une utilisation générative (et non pas via une narration linéaire ou en arborescence). Ces quelques projets ne seront pas publics dans un premier temps, mais toute personne intéressée pourra recevoir une version de l’application smartphone dédiée ainsi qu’un accès aux films (cachés et accessibles via un mot de passe).

Lausanne. Il s’agit d’une adaptation réalisée cet hivers dans le cadre d’un mandat pour la ville de Lausanne (voir les détails dans ce billet). Malheureusement, pour des raisons “politiques” (sur lesquelles je pense revenir prochainement) il n’est pas possible de présenter les fruits de notre travail: environ 500 vidéos (plans courts sans montage) ont été tournés lors de deux jours de tournage collectif, réalisés lors d’un “transect” à travers une portion délimitée du territoire lausannois (cf images ci dessous). Nous avons également été chercher quelques films d’archives et témoignages du web que nous avons également ajouté à la base de données, afin d’avoir d’autres points de vues sur le territoire.

PDCOM_MW-carte-avril2013

Une sélection (30%) des vidéos et photos produites durant les deux transects, sur une carte navigable et clicable.

PDCOM_MW-avril2013

Une capture d’écran de l’interface de notre application Memoways (le “back-end”) avec l’organisation des médias pour pouvoir utiliser ces médias en mobilité (walking the edit) ou via une carte (smartmap).

 Paris. L’adaptation à la Cité Universitaire de Paris (Paris Sud plus généralement) via le projet “Heritage Experience” existe déjà depuis quelques années (depuis 2010 pour être précis), mais nous avons optimisé les fondations du projet pour lui permettre une utilisation publique et “décentralisée” (indépendante de nous – la structure “Dédale” qui s’occupe de ce projet a ainsi maintenant toute la main sur le projet). L’application mobile HE – Paris Sud va sortir tout prochainement sur l’appstore et ainsi permettre cet usage public.

Share

Quelques schémas

March 3rd, 2013

Dans le cadre de projets que nous avons déposé ces derniers temps, nous avons, grâce à la précieuse collaboration de Anna Cavalleri, pu réaliser un certain nombre de schémas.

Une image vaut mille mots: l’enjeu pour pouvoir communiquer le projet de manière simple et directe, et d’être le plus économe en mots – ces schémas vont pouvoir nous y aider.

Voici le schéma de la plateforme logicielle Memoways (qui est à la base du dispositif artistique Walking the Edit):

Plateforme Memoways

 

Le workflow du projet: réalisation de contenus, indexation puis réception interactive.

workflow

 

Share

An interview in english

February 12th, 2013

This interview was shot in 2011, i just found it on the web:

This interview was done within the MOB conference at CIANT in Prague. CIANT is an international platform for research, production and presentation of creative use of information and communication technologies within the arts, often intersecting with various scientific domains.

 

Another one that was shot in september 2012 at the NTAA exhibition at iMAL in Brussel:

Share

Mise à jour du site

February 8th, 2013

movies_bruxelles_02new

Après plusieurs mois de travaux, voici enfin la nouvelle version du site web de walking the edit en ligne !

Il y a eu énormément de travail “sous le capot”; les différences visibles sont:
– menus déroulants
– nouveau player pour les films et la carte: on peut voir maintenant le média joué sur la carte (la bulle sélectionnée / jouée est mise en avant), on peut mieux déplacer la tête de lecture sur la carte.

Ce qui ne se voit pas, mais qui a énormément d’importance pour la suite (évolutions, ajouts de fonctionnalités etc):
– nouveau CMS: nous sommes passés d’un CMS directement lié à la base de données à un CMS découplé de la base de données et des usages (par exemple les adaptations de Walking the Edit), histoire de permettre d’intégrer les films à n’importe quel CMS.
– construction d’un web-sdk: les fonctionnalités du player vidéo spécifique au projet sont proprement séparés du restant du code et peuvent être paramétrés de manière séparée
– migration de l’ancien système (ancienne base de données et API’s) vers la nouvelle, plus scalable et moderne (nouvelle base de données et API’s). Maintenant toutes les adaptations anciennes et futures se partagent les mêmes ressources et bases.

Les fonctionnalités qui vont pouvoir être intégrées par la suite sont:
– login utilisateur: il sera possible à la personne qui a marché son film de se connecter au site et de pouvoir avoir accès à des fonctionnalités étendues (privacité du film; remix du film; ajout d’informations ou de contenus personnels au film etc)
– embed code: pouvoir via du embed code de prendre le film avec sur d’autres plateformes (Facebook, blog etc)
– navigation dans les films via une carte: chaque adaptation aura sa carte, sur laquelle seront affichées les trajets enregistrés – il sera ainsi possible d’accéder aux films via une présentation commune sur une carte interactive
– et d’autres surprises…

Merci à Amos Wenger et Nicolas Goy pour leurs efforts dans cette migration !

Share

Nouvelles de la nouvelle année

January 9th, 2013

Le blog a été quelque peu silencieux ces derniers temps – non pas que rien ne se passe, au contraire…
Voici donc en vrac les quelques nouvelles qui méritent un développement ultérieur une fois que les choses se seront consolidées.

  • Nouveau site et nouveau blog. Nous sommes en train de refaire la présence internet du projet (site et blog), pour pouvoir profiter des nouvelles fonctionnalités liées au nouveau serveur et système mis en place depuis milieu 2012. Comme la mise en place est liée à tous les autres chantiers, le timing est difficile à tenir mais nous visons fin janvier pour une mise en ligne. Sans entrer trop dans les détails techniques, nous avons découplé le serveur (des contenus et des films marchés) du site web; avant, il était nécessaire de passer par un CMS spécifique pour pouvoir afficher les films sur le site. Maintenant nous avons une “web-SDK” qui permet d’intégrer une liste de films ainsi que la page de visionnement (le player) à n’importe quel CMS; en outre, il sera aussi possible de “prendre le film avec” via du embed code. Pour démarrer, le look et les fonctionnalités du site et du blog ne vont pas présenter des changements majeurs, mais petit à petit nous allons ajouter des nouvelles fonctionnalités: navigation par mots clef, filtrage des films, affichage des films et médias sur une carte, possibilité de gérer ses films via une connexion individuelle etc
  • Développement du dispositif Memoways. Walking the Edit repose intégralement sur le dispositif logiciel mis en place par Memoways (serveur, API’s, logiciel d’édition et application mobile). Ce n’est ici aussi pas encore visible, mais sous le capot le serveur ainsi que les API’s ont considérablement évolués ce qui permettra d’implémenter de grandes améliorations sur la présence web (cf ci dessus), le logiciel d’édition Memoways ainsi que l’application mobile.
  • Nouvelle version de l’application mobile. Notre application WE pour iPhone est disponible depuis quelques semaines sur l’appstore – il s’agit encore d’une version minimaliste qui consiste avant tout à faire fonctionner la mécanique du projet. Nous sommes en train de démarrer une nouvelle version bien plus évoluée (au niveau des fonctionnalités ainsi que du design d’utilisation, avec visualisation graphique du processus de montage), elle devrait arriver d’ici le début de l’été 2013. Sur ce chemin et pour améliorer notre moteur de montage, nous sommes en train de programmer une console de simulation de films: à partir de tracés enregistrés, il sera possible de voir le fonctionnement du moteur de montage afin de “régler” correctement les variables de l’algorithme ainsi que d’améliorer l’indexation (mots clef, thématiques, géolocalisation).
  • Nouvelles adaptations et projets qui démarrent. Lausanne: avec le bureau d’architecture HÜSLER & Associés et Pascal Amphoux, nous avons effectué les premiers tournages pour un projet autour du patrimoine lausannois. Il s’agit d’un mandat pour la ville de Lausanne, des premiers résultats seront visibles d’ici ce printemps. Genève: plusieurs projets en lien avec des évènements culturels et des enjeux culturels dans l’espace urbain se mettent en place, des financements initiaux sont déjà assurés et plus d’informations suivront. Zürich: plusieurs partenariats autour de projets pédagogiques utilisant notre plateforme sont en cours de mise en place, avec peut-être également une participation à un projet d’ARG (alternate reality game). Une dizaine de collaborations et partenariats supplémentaires peuvent potentiellement démarre d’un jour à l’autre: l’horizon est plein de projets, il reste maintenant à concrétiser – ce n’est souvent pas une affaire d’envies (qui sont bien présentes) mais de financement et de ressources humaines…

Et puis le mois de janvier est un mois un peu spécial pour le projet: il a démarré officiellement (et ce blog également) en janvier 2008. 5 ans d’existence: 206 billets dans ce blog, des pages et des pages de dossiers (pour monter des partenariats ainsi que trouver des financements), des milliers de vidéos géolocalisées et des centaines de films marchés… Il sera temps une fois de regarder les statistiques et l’historique du projet de manière plus profonde afin de mettre les développements futurs en perspective avec le passé.

Share

Elle est là !

December 11th, 2012

Après 3 refus (en grande partie liée à la mauvaise compréhension de l’application), Apple a enfin “libéré” notre application sur l’appstore !

Clic sur l’icône pour installer via iTunes…

C’est une page qui se tourne: maintenant nous allons pouvoir publier des versions localisées de l’application WE pour iPhone afin de permettre des usages publics du dispositif WE dans les villes où nous avons réalisé une adaptation.
Nous prévoyons donc de sortir prochainement des versions spécifiques pour les villes de Genève, Paris et Bâle.

Maintenant que cette version peut vivre sa vie, nous allons pouvoir nous concentrer sur une toute nouvelle application avec des fonctionnalités et un design bien plus élaboré: l’architecture est en place, il s’agit maintenant de la programmer… Rendez-vous au printemps 2013 pour une première version de cette toute nouvelle application !

 

Share